banniere lien index lien diebling lien hundling lien ippling lien metzing lien nousseviller lien tenteling


Liens externes :


logo_vatican
logo_eveche
logo_evangile
logo_jds
logo_KTO
logo_jerico


Le culte catholique à Ippling

Le village n’avait pas de lieu de culte jusqu’au XVIIIè siècle. Sur le plan spirituel Ippling était une annexe de la paroisse de Welferding ; là se trouvaient un prieuré et une église qui relevaient de l’abbaye bénédictine de Tholey (Sarre).

Le 2 septembre 1719, vingt et un hommes d’ippling écrivent à l’évêque de Metz. Ils sollicitent l’autorisation de bâtir une chapelle dans le village pour y pouvoir faire leurs prières journalières et d’y faire dire de temps en temps une messe. La chapelle est donc bâtie à l’automne 1719.

Par ordonnance du 4 juin 1769, l’évêque de Metz accorde un vicaire résident à Ippling. Jean Jacques BARTH, fils d’un bourgeois, devient à 24 ans le premier vicaire du village. IL fut logé dans une maison avec grange écurie et jardin que la communauté avait loué.

Le premier presbytère sera construit après 1802.

La Fabrique de l’église est créée en application du Concordat de 1801. les premiers fabriciens d’Ippling sont nommés en 1804.

Construction de l’église (1831-1832)

En 1833, la commune paie la fabrication de nouveaux bancs. En janvier 1834, le conseil municipal d’Ippling décide la vente d’une coupe extraordinaire de bois permettant de reconstruire le mur de clôture du cimetière et la remise en état du maître autel.

Ippling devient paroisse ….

Dès le retour du culte catholique en 1801, Ippling a demandé à devenir une succursale desservie par un curé et non plus une annexe desservie par un vicaire au curé de Welferding quant bien même il réside au village. Le curé d’une succursale est rétribué par l’Etat alors que le vicaire résident est pris en charge par la commune. Le 13 août 1864, un décret de l’empereur Napoléon III érige Ippling en succursale.

La transformation de l’église …

En 1863, la nef est agrandie d’une travée, et déjà en 1869 une restauration s’impose. L’autel restauré en 1834 est remplacé en avril 1869 par un autel de marbre. En 1869 un nouveau chemin de croix est acquis.

Nous tenons à remercier Mr BOUR Denis qui nous fourni ces informations.




Vous etes le 933053ème visiteur à passer ici

Pour remonter vous pouvez cliquer ici. - Plan du site

Site valide aux standarts du web Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide ! , optimisé pour firefox, téléchargez le ici